Emprunter quand on est fonctionnaire Emprunter quand on est fonctionnaire
Catégories Financer son projetPublié le

Emprunter quand on est fonctionnaire

Qui n’a pas entendu parler de toutes ces offres spécialement dédiées aux fonctionnaires ? Bien évidemment, la sécurité de l’Emploi qu’affiche le statut de fonctionnaire attise les convoitises bancaires en regard à la plus grande sécurité sur la capacité de remboursement et sur la pérennité des revenus, et chaque établissement redouble d’ingéniosité pour essayer de capter cette clientèle. Mais y a-t-il un véritable intérêt pour les agents de la Fonction Publique à souscrire à ces offres ; Switfi vous répond :

Existe-t il de vraies offres dédiées ?

Si par « offre dédiée », on évoque des offres réservées, alors oui, il existe des offres destinées aux personnes éligibles au statut de fonctionnaire. Tout d’abord, certaines enseignes bancaires ont décidé de créer des filiales affichant un corporatisme assumé. Il en est ainsi de la Banque Populaire avec sa filiale CASDEN-BP, née en 1951 pour revendiquer une autonomie bancaire du personnel de l’Education Nationale, et qui a ouvert ses livres aux personnels de toute la fonction publique depuis quelques années. C’est aussi le cas de Crédit Mutuel Enseignant (CME), filiale depuis les années 1960 du Crédit Mutuel CM11, qui ne voulait pas laisser les Banques Populaires être les seules à revendiquer cette originalité. Enfin, c’est encore le cas de Banque Française Mutualiste (BFM), partenaire du groupe Société Générale, dont le positionnement s’est fait sur cette cible de clientèle depuis 1986 à l’initiative de plusieurs mutuelles de la Fonction Publique pour tenter d’ériger une offre bancaire concurrentielle au profit de ses adhérents.

Mais à ces 3 enseignes affichant radicalement leur positionnement, on peut y ajouter aussi les particularismes noués et dénoués au fil des années par nos autres partenaires bancaires à destination de la clientèle des fonctionnaires.

Mais les offres sont-elles vraiment plus avantageuses ?

C’est là où le sujet se complique. En effet, la palette de services est variée, et, soit, on ne prend que le sujet du prêt immobilier, et, dès lors, on est forcé de constater que l’offre proposée n’est pas la plus avantageuse, soit on envisage la solution dans un contexte plus global, et à ce moment-là, la réponse peut être positive.

L’idée des produits proposés est de répondre à tous les types de demandes du fonctionnaire en matière de banque. Ceci signifie, qu’il existe des livrets d’épargne par exemple, dont le taux de rendement peut être complété par un système d’acquisition de points, visant à faire bénéficier le client d’avantages ultérieurs sur d’autres produits ou services. Ainsi, le fait de domicilier ses revenus, de créer une épargne sur le livret dédié, permettra à un client de CASDEN-BP de bénéficier de points supplémentaires, lui permettant d’obtenir des remises sur la grille « standard » de crédits personnels ou d’autres services. Et le système est relativement similaire chez les 2 autres banques recensées.

Pour les autres établissements bancaires, l’avantage est plus au cas par cas, avec une incitation à la récupération de l’ensemble de l’épargne et des flux des clients.

On le voit donc, tout n’est pas si simple qu’il n’y parait ou que cela est affiché…

Switfi peut dénouer cet écheveau de propositions.

Un fonctionnaire est-il alors privilégié ?

Oui, indéniablement, mais ce sera d’avantage au travers d’autres éléments du crédit qu’il trouvera son intérêt.

D’une part, en ce qui concerne les garanties. Puisque les Mutuelles ont passé la plupart du temps des accords privilégiés avec des Banques, et notamment les établissements précités, pour se porter garantes de leurs adhérents lors de la souscription d’un crédit immobilier. Les plus actives sont La Mutuelle Nationale Territoriale (MNT), qui accueille aussi les personnels territoriaux non titulaires, la Mutuelle Générale de l’Education Nationale (MGEN), la Mutualité Fonction Publique (MFP) qui a repris les engagements de cautionnement de plusieurs mutuelles (personnels de santé, personnels administratifs…), ou encore la SOCRIF pour les effectifs de la SNCF et de certaines de ses filiales. Le cautionnement de ces mutuelles évite la prise par la banque prêteuse d’une garantie réelle ou d’un autre système de cautionnement immobilisant plus de fonds.

D’autre part, les contrats d’assurance de prêt sont aussi une source d’économies substantielles pour les agents de la Fonction Publique. A la fois parce que les contrats sont négociés par des organisations représentatives, et ensuite parce que le taux de sinistralité, hormis cas particuliers couverts par des contrats spécifiques (Pompiers, personnels de Police et de la Défense), est statistiquement moins élevé que pour d’autres statuts sociaux. Enfin parce que l’absence de risque sur le chômage leur permet d’échapper à la souscription de contrats Assurance Perte d’Emploi.

Emprunter quand on est fonctionnaire : la conclusion

Tout est affaire de circonstance et de situation du fonctionnaire au moment de son projet. Si l’emprunteur est déjà client d’un établissement « dédié » depuis un certain temps, son intérêt pourra être renforcé d’utiliser les points ou avantages acquis. Par contre, pour tous les autres, la solution mérite d’être examinée par votre conseiller Switfi pour évaluer le différentiel de coût, sachant qu’un fonctionnaire reste une cible de clientèle recherchée par l’ensemble de nos partenaires bancaires.