Investir en nue-propriété ? Investir en nue-propriété ?
Catégories Financer son projetPublié le

Investir en nue-propriété ?

L’achat en nue-propriété est un investissement immobilier sans contrainte de gestion qui a pour principe le démembrement du droit de propriété. Cela veut dire que le bien est divisé entre :

• Le nu-propriétaire qui dispose du bien et possède les murs,
• L’usufruitier qui a le droit d’usage et bénéficie des revenus en cas de location du bien.

Comment ça marche ?

L’investisseur achète un logement en nue-propriété à 60 % de sa valeur actuelle. Pendant une période de 15 à 20 ans, fixée à l’avance, l’usufruitier est en charge de toute dépense et risque locatif, de taxe d’habitation et de taxe foncière. Au terme de cette période, l’investisseur d’origine reprend automatiquement et gratuitement tous les droits sur son logement et peut choisir d’y vivre, de le louer ou bien même de le vendre.

Les avantages

L’investissement en nue-propriété présente plusieurs avantages, il permet d’acheter un bien et de profiter d’une défiscalisation sur une durée pouvant atteindre 20 ans de loyers.

Lorsque l’investisseur finance le bien à l’aide d’un crédit bancaire, les intérêts du prêt sont déductibles des revenus fonciers provenant d’autres biens. Cela lui permettra donc de réduire le montant de ses impôts sur les revenus et les prélèvements sociaux. L’investissement en nue-propriété est également compté comme neutre sur son ISF lorsque il est financé grâce à un prêt. L’investisseur n’augmentera donc pas son ISF.

En résumé ?

Investir dans l’immobilier en nue-propriété c’est oublier :

• Les soucis de gestion locative (la mise en location, l’entretien, les impayés de loyers etc.),
• Les charges et dépenses locatives qui sont à la charge de l’usufruitier,
• La fiscalité sur les revenus fonciers.

Afin de :

• Se créer un patrimoine immobilier,
• Envisager l’avenir sereinement (à la fin du démembrement, l’investisseur pourra acheter, vendre ou louer son bien).
• Faire des économies sur vos revenus fiscaux.

Crédit photo : Elfa.